· 

L'ortie au secours de la sciatique

Orties et sciatique

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Je tenais à vous faire partager mon expérience à propos de la possibilité de se soigner grâce aux orties lors d'une sciatique. Le but de cet article n'est en aucun cas d'affirmer qu'il ne faut pas aller voir le médecin ou de ne pas prendre de médicaments. Il s'agit de mon expérience et c'est tout.

 

 

Bonne lecture !

Article plus récent :

Triste 1er mai 2018

Article plus ancien :

Agriculture Naturelle vs Permaculture

 

 


Le bon réflexe en cas de sciatique

J'insiste sur un point important : si comme moi, malheureusement, vous avez une fragilité du dos qui entraîne des sciatiques, la première réaction est d'aller voir votre médecin qui vous prescrira une ordonnance comportant, entre autre, des anti-inflammatoires.

 

Si les médicament prescrits fonctionnent, ce n'est que du bonheur ! Pour ma part, dans l'échelle de la souffrance, je place la sciatique juste en dessous des maux de dents ! Ceux qui ont déjà eu une rage dentaire comprendront !

 

Mais il existe deux cas où les choses se compliquent. Le premier est l'absence de médecin si vous faites, par exemple, une randonnée et que vous retrouviez seul loin de tout coincé par une sciatique. Le second, après traitement, les médicaments ne font pas d'effet. C'est malheureusement mon cas une fois sur deux ! Nous ne sommes pas égaux face aux médicaments, nos corps ont une histoire qui leur est propre.

 

J'illustrerai ce constat par une anecdote. Mon corps est réfractaire dans la plupart des cas aux anesthésies lorsque je vais chez le dentiste ! Je me suis vu un jour demander à un dentiste, après de multiples injections, d'arrêter de m'anesthésier car malgré la surdose, je continuais à tout ressentir ! Lorsqu'il s'agit d'un soin dentaire, ce n'est pas très agréable, mais lorsqu'il s'agit d'une extraction, c'est un peu plus douloureux ! J'ai même entendu parler de personnes dont le corps est réfractaire aux anesthésies générales, cas extrêmement rares, qui une fois endormies sont conscientes, entendent les paroles des chirurgiens et affrontent les scalpels sans pouvoir réagir mais ressentent toute l'opération.

 

L'ortie et la sciatique

Les orties et la sciatique
Orties

C'est en m'intéressant aux travaux d'un ethnobotaniste américain que j'ai découvert la possibilité de soigner une sciatique par les orties : James A. Duke, 2000 (1997), Le Pouvoir des Plantes, Editions Marabout, 620 pages.

 

C'est la deuxième fois que je soigne une sciatique grâce aux orties et dans les deux cas la raison fut la même : après visite chez le médecin et prise du traitement complet, la sciatique était toujours là et même s'était empirée !

 

La première fois, j'étais face à l'inconnu. Lorsque je me promène dans mon jardin et que je touche par inadvertance des orties, je ne trouve pas cela très agréable. Là, c'était autre chose, je demandai à ma fille de cueillir des orties et de me frotter le dos sur une zone que je lui avais montrée. Il faut une certaine dose de masochisme mais j'étais prêt à l'accepter si, au bout du compte, la sciatique disparaissait.

 

Ma fille n'y était pas allée de main morte et j'ai regretté de ne pas avoir été assez précis sur la zone d'application ! J'avais la moitié du dos en feu !

 

Hier, j'ai pris la précaution de délimiter la zone à l'aide un feutre. Pour vous donner un aperçu de la sciatique, j'avais vraiment du mal à marcher, je ne pouvais plus plier la jambe gauche ni remonter mon genou gauche, la hanche gauche était bloquée. La veille, j'ai eu beaucoup de difficulté à passer les vitesses de ma voiture ! Appuyer sur la pédale d'embrayage était un véritable calvaire ! Si je toussais, je me retrouvais à terre !

Ressentis et effets lors du frottement d'une poignée d'ortie sur le dos

Franchement, il faut être timbré ou avoir très mal au dos, voire les deux à la fois ! La brûlure intense dure quelques minutes.

 

Comme l'explique très bien James A. Duke, le premier effet est de donner au cerveau une nouvelle information concernant la douleur. Il est en quelque sorte trompé par les brûlures de l'ortie et se désintéresse du mal de dos.

 

Juste après l'application, j'ai pu m'allonger sur le dos, chose que ne pouvais pas quelques instants auparavant.

 

Après cette brûlure, arrivent des picotements étranges. Cela donne l'impression de vagues qui se déplacent sur les nerfs et les muscles. On pourrait croire qu'un mini serpent se meut sous l'épiderme et masse les muscles en montant, descendant, se retournant, etc. sans jamais s'arrêter.

 

Selon James A. Duke, le deuxième effet des piqûres d'ortie stimulent notre corps qui crée des anti-inflammatoires sur la zone en question en réaction à ces dernières.

 

Soyez conscient du fait que votre dos restera rouge et réactif à l'ortie pendant de longues heures.

Les résultats de l'ortie sur ma sciatique

Comme je vous l'ai précisé plus haut, la première fois, la zone d'application avait débordé la zone sensible. Le lendemain, la sciatique s'était évaporée.

 

Hier, j'avais délimité la zone de manière un peu trop restrictive, j'aurais dû plus l'agrandir sur le côté gauche mais les résultats sont tout de même surprenants.

 

En effet, je peux marcher normalement, je peux plier la jambe gauche et même remonter le genou jusqu'à mon épaule ! La hanche gauche est débloquée. Au milieu de la nuit, j'ai pu enfin dormir sur le dos, la douleur étant devenue supportable. Lorsque je tousse, mes jambes ne fléchissent plus sous la douleur mais cela reste encore un peu douloureux. Hier soir, j'ai pu conduire ma voiture et passer les vitesses sans souffrir le martyre.

 

L'amélioration est vraiment très nette mais je vais devoir renouveler une application d'orties afin d'être définitivement débarrassé de la sciatique.

 

Comprenez bien que je n'oblige personne à faire de même. Renseignez-vous auprès de votre médecin traitant, les plantes curatives ne sont pas anodines. Je ne sais pas, par exemple, si l'on peut être allergique à l'ortie. Comme pour l'inégalité face aux médicaments, nous sommes aussi inégaux face à la douleur. Les brûlures de l'ortie ne sont pas à prendre à la légère, elles peuvent être insupportables pour certains. Le dernier point à prendre en compte est que ce qui fonctionne pour moi, ne marche peut-être pas pour un autre. 

LE Xiao Long

樂小龍

Le sceau chinois de l'artiste peintre LE Xiao Long sur lequel est écrit 樂小龍 qui en Chinois veut dire joyeux petit dragon.

Article plus récent :

Triste 1er mai 2018


Écrire commentaire

Commentaires: 4
  • #1

    Anne (mercredi, 18 avril 2018 14:32)

    Bonjour Patrick,

    Moi je fonctionne plutôt grâce à un étiopathe - plus de médicaments - et je peux remarcher.
    Chacun ses remèdes - je ne vois pas le faire piquer par des orties �

  • #2

    LE XIAO LONG (mercredi, 18 avril 2018 15:02)

    Salut Anne ! Heureux d'avoir de tes nouvelles et de savoir que tu remarches ! Comme je l'ai écrit dans cet article, effectivement il faut avoir l'envie et s'attendre aux brûlures et au "mini serpent" qui travaillent le dos pendant plusieurs heures.

  • #3

    Chris TRON (mercredi, 18 avril 2018 17:45)

    Bonjour Patrick !!
    L'idée est bonne et à conserver malgré que je n'ai pas de problème de sciatique en ce moment, mais pour nous gens de la ville, pas facile de trouver des orties....
    Bonne fin de journée.
    Christian

  • #4

    LE XIAO LONG (mercredi, 18 avril 2018 18:23)

    Salut Chris ;) Comme je le disais en début d'article, la première des choses est d'aller voir son médecin. En ville, tu en trouveras effectivement plus facilement que des orties :)