· 

Les Gilets Jaunes me font chier !

Orties et sciatique

Chères lectrices, chers lecteurs,

 

Oui, j'en ai ras le bol d'entendre n'importe quoi au nom des Gilets Jaunes qui s'octroient le titre injustifié de représentants du Peuple Français !  

 

Bonne lecture !

Gilets Jaunes, vous n'êtes pas le Peuple !

Quoique vous disiez, quoique vous fassiez, Gilets Jaunes vous n'êtes pas le Peuple Français ! Vous n'êtes qu'une partie du peuple et c'est tout !

 

Non, je ne tiens pas à être représenté par ce mouvement complètement disparate dont les relents de haine sont destructeurs ! Votre opposition Riches / Pauvres me fait gerber ! 

 

Quand j'entends les gens se plaindre sur nos écrans de télévision car ils ne peuvent plus allez chez Mac Do, car ils ne peuvent plus aller au cinéma, car ils ne peuvent plus partir en weekend, car ils peuvent plus partir en vacances... ma réponse est la suivante : et alors ? 

 

Si tu n'arrives plus à te payer un fast-food, mange des patates ! Moi, c'est ce que je fais et je n'emmerde personne ! 

 

Si tu te plains de voir tes commerces de proximité fermer, arrête d'acheter sur Internet et commande ton livre à la librairie de ton quartier !

 

Si ton forfait téléphonique est trop cher, prends-en un à 2 Euros !

Gilets Jaunes : un mouvement hyper politisé !

Etes-vous sourds ? Il n'y a pas plus politisé que ce mouvement des Gilets Jaunes ! Certains ne s'en cachent même plus et déclinent les propositions des programmes des déçus des dernières élections présidentielles !

 

Petite précision importante : je ne suis pas un sympathisant de la République en Marche. Au second tour des élections présidentielles, ni Marine, ni Emanuel n'ont obtenu ma voix et je me suis déplacé pour voter blanc par respect pour le droit de vote.

 

Etant un vrai démocrate, j'ai accepté le résultat des urnes en souhaitant bonne chance au nouveau gouvernement. 

 

Mais ce qui est véhiculé par des Gilets Jaunes n'a rien à voir avec un comportement démocrate ! Il serait temps que les élections présidentielles soient des élections à deux tours et non avec un troisième tour des mécontents ! C'est lourd, c'est chiant et c'est contre productif !

La démocratie est malmenée par les Gilets Jaunes !

Oui, j'ai mon franc parlé et c'est ainsi !

 

N'avez-vous pas remarqué lors des manifestations à Paris le samedi 1er décembre 2018 un détail important concernant les journalistes ? 

 

AUCUN MICRO DES JOURNALISTES DE BFM-TV N'ARBORAIENT LE NOM DE LEUR CHAÎNE ! Lorsque les journalistes commencent à avoir peur, la démocratie est vraiment mal en point !

 

La chasse aux sorcières n'est pas loin ! Ce n'est pas de la colère que je vois dans les rues mais de la haine !

Révolte des réseaux sociaux !

Qu'il est facile de soutenir, de "liker" ou de diffuser via les réseaux sociaux confortablement assis dans son canapé bien moelleux.

 

Sur Facebook, je viens de faire un nettoyage d'hiver sur mes soi-disant amis. Le mouvement des Gilets Jaunes les rendaient cons et je ne supporte pas la haine et les extrémistes.

 

Le souci avec les réseaux sociaux est l'immédiateté et la subjectivité due à l'absence de recul. Le tout rapide est souvent synonyme d'éjaculation mentale précoce.

Gilets Jaunes : vous me faites chier !

Le titre est clair, non ?

 

Arrêtez de bloquer les ronds-points, de fragiliser l'économie de notre pays, d'affaiblir le pouvoir d'achat des personnes qui souhaitent travailler librement !

 

Acceptez le dialogue avec le gouvernement, soyez constructifs ! 

 

Et puis... et puis surtout... arrêtez de croire que l'Etat est providentiel ! Arrêtez de croire que tout vous est dû ! 

 

Arrêtez de demander la démission du Président, voter la prochaine fois et acceptez le résultat des urnes quel qu'il soit. C'est ça la Démocratie !

 

Nous sommes certainement le seul pays au monde où les blocages et les grèves voient le jour avant les négociations ! C'est inadmissible ! Le mécontentement ne peut s'exprimer qu'à la fin des négociations lorsque celles-ci sont jugées insuffisantes. Il serait temps que la France perde cette fâcheuse habitude de mettre la charrue avant les bœufs ! 

 

Cette France qui se soulève ne me plaît pas car il se répand une odeur nauséabonde, une haine anti élite, de la jalousie de l'avoir au dépend de l'être, du mépris pour nos institutions.

 

Si ton voisin a des difficultés de fin de mois, n'oublie pas que tu peux l'aider. Le problème est là d'ailleurs ! Arrête de déléguer et prends tes responsabilités. 

LE Xiao Long

樂小龍

Le sceau chinois de l'artiste peintre LE Xiao Long sur lequel est écrit 樂小龍 qui en Chinois veut dire joyeux petit dragon.

Écrire commentaire

Commentaires: 22
  • #1

    Prosper (mercredi, 05 décembre 2018 14:34)

    Cher camarade, avant toute chose, il serait fâcheux de sous-estimer l'ingénierie sociale à l'oeuvre. Dans quelle mesure ce mouvement dit des GJ est spontané? Qui (ou quoi) détient le pouvoir dans le pays (les politiciens n'étant que des VRP)? Qui sont les casseurs? Au delà de la nécessité de se poser la question, concrètement on s'en fout. Car nous n'avons besoin ni du gouvernement, ni des syndicats, ni des media pour vivre mieux. Nous ne devons surtout pas négocier avec eux, ce serait leur attribuer une importance qu'ils n'ont pas. Occupons-nous de nos affaires concrètement, sans médium, au quotidien les pieds dans la glaise et la paille.

  • #2

    LE XIAO LONG (mercredi, 05 décembre 2018 15:39)

    Bonjour Prosper,

    Je veux bien être ton pote, ton ami, ton voisin mais je ne suis pas ton camarade :) Vocabulaire trop daté et trop chargé...

    Des fois, je me demande si les personnes qui laissent des commentaires se relisent et comprennent ce qu'ils écrivent. Prosper, ta démarche a un nom, la prochaine fois, va au bout de tes pensées afin que les autres lecteurs puissent comprendre au nom de quoi tu parles !

  • #3

    Daniel (mercredi, 05 décembre 2018 15:56)

    Oui oui et oui
    Entièrement d’accord avec tes propos
    Je l’île et je partage

    Bon courage

  • #4

    LE XIAO LONG (mercredi, 05 décembre 2018 17:56)

    Merci Daniel, je me sens moins seul :)

  • #5

    Vanessa (mercredi, 05 décembre 2018)

    Bonjour !
    Suis d'accord avec ce que vous dites. Je rajouterais que tous ces mouvements sont hypocrites.. Demander à ceux du gouvernement de changer alors que l'on n'est pas prêt soi-même à le faire...Première semaine post manif gilet jaune, queues aux pompes à essences pour se "gaver ras la gueule" le plein avec le gilet jaune sous le pare-brise...ou "habiller" les radars pour pouvoir continuer à rouler comme des dingues sur les routes au lieu de simplement rouler aux bonnes vitesses... et tant d'autres choses...Consommons autrement , n'achetons plus (ou moins) ce qui gave et nourris le gouvernement est le seul moyen pour qu'il arrête de nous chi** dessus ...

  • #6

    LE XIAO LONG (mercredi, 05 décembre 2018 18:03)

    Bonsoir Vanessa,

    Oui, beaucoup d'hypocrisie dans les contradictions. A croire que la réflexion est mise de côté...

  • #7

    Prosper (mercredi, 05 décembre 2018 18:20)

    Houlala, vous êtes d'une lourdeur affligeante...

    Je vais essayer de me mettre à votre niveau : la prochaine fois, contentez-vous de lire. Ce n'est pas très difficile, les mots ont un sens. Et si vous ne comprenez rien, n'accusez pas l'auteur de vos propres lacunes intellectuelles, conceptuelles et politiques. Chacun avance à son rythme. C'est la vie.

    Et ne vous en faites pas pour les autres lecteurs, ils interprèteront avec leurs moyens.

    Sur ce, bon courage camarade!

  • #8

    LE XIAO LONG (mercredi, 05 décembre 2018 18:36)

    Bonsoir Prosper,

    Ma lourdeur affligeante vous salue :) Vous ne répondez donc pas à ma question et ne souhaitez donc pas mettre un terme sur le système que vous mettez en valeur et que vous semblez défendre. Il ne porte donc pas de nom ou avez-vous peur de l'écrire ?

  • #9

    HOPKINSON (mercredi, 05 décembre 2018 19:39)

    Bonsoir Pat,
    J'ai fait une bonne lecture de votre article... Les conflits me tétanisent et j'ai l'impression que personne n'écoute et ne comprend plus l'Autre.
    Vous parlez d'hypocrisie... je n'en sais rien, mais des contradictions il y en a tout plein : pour réfléchir il faut être tranquille... Je ne pense pas qu'il y ai une haine anti élite ni même de la jalousie mais juste un mal être qui s'exprime -pas de la meilleure façon, je sais, je le déplore- Ceux qui croient que "le bonheur c'est d'avoir des avoirs plein les tiroirs", se trompent selon moi... Quand on est allé si loin dans la société de consommation peut on faire demi tour ??? Dans mon entourage, l'entraide et la solidarité sont de mise alors PRESQUE tout est plus léger... Les fardeaux les plus lourds sont invisibles. je tends la main, amicalement.... Et tant pis si je suis "hors sujet"

  • #10

    LE XIAO LONG (mercredi, 05 décembre 2018 19:47)

    Bonsoir Christiane,

    Vous n'êtes pas hors sujet ;)

  • #11

    Prosper (mercredi, 05 décembre 2018 21:09)

    Peur d'écrire? Mais c'est que je ne défends aucun système en particulier. Je ne fais qu'énoncer mon sentiment sur la nécessité de l'action pratique. Manifester ou quémander des revalorisations salariales au travers de négociations ne me semble pas utile, ce qui rejoint partiellement votre discours à ce propos.

    Ensuite, si une partie de mon discours à pu bousculer vos convictions, je m'en félicite. Vous avez le droit de vous satisfaire du système actuel mais n'essayez pas de coller une étiquette à mon discours.

    Le terme auquel vous faites référence, je ne l'écrirai évidemment pas car il fait appel au registre des émotions et associé à une expérience historique idéologique réductrice. Et ce n'est pas mon propos.

  • #12

    LE XIAO LONG (mercredi, 05 décembre 2018)

    Merci Prosper pour votre éclaircissement qui permet de mettre un terme à l'équivoque ;)

    Ne vous inquiétez pas, rien ne me bouscule. Je pense que le dialogue et des négociations sont toujours intéressants mais qu'ils devraient tout simplement être mis en place avant toute situation de blocage (Cf. la charrue et les bœufs).

    Après, reconnaître un rôle limité de l'Etat n'est pas affirmer sa négation mais simplement mettre en évidence ses limites. Certaines solutions que nous cherchons chez l'autre sont parfois en nous mêmes, d'où mon mécontentement lorsque j'entends les gens se plaindre.

    La société n'est que le reflet de nos actes quotidiens et certains actes récents me font vomir. Aucune revendication ne peut justifier la violence même si dans le passé certaines idées se sont imposées ainsi par la force. L'Histoire qui se répète n'est pas une fatalité mais une connerie. Personne ne nous oblige à faire les mêmes erreurs.

  • #13

    Cyril (jeudi, 06 décembre 2018 02:36)

    salut Patrick :)

    saluons au moins la vivacité des échanges suscités par ton coup de gueule !
    merci de nous donner l'occasion de partager ce qui occupe pas mal nos pensées en ce moment, à contre-cœur pour certains ! :)

    je suis un peu les échanges entre GJ, et ce que j'en vois est aussi surprenant que divergent de ce que tu en perçois...j'y vois une redécouverte des liens de la fraternité (les vrais, citoyens, pas ceux, éphémères et artificiels, de la coupe du monde de foot hein, hihi ;)

    Permettez ce préambule.
    Ce système consumériste de marché, un tantinet oppressif admettons-le, dans lequel patauge notre société, s'est évertué à isoler méthodiquement les gens, chacun dans sa solitude, sûr rempart contre toutes solidarités réfractaires au "progrès", façonnant autant de consommateurs dociles. Exit les "corps intermédiaires" : tous nos besoins, même les plus humains, devront en passer par l'échange mercantile.
    Dès lors l'essentiel de nos échanges du quotidien passe désormais par l'achat, pour presque tout, même le travail n'est plus qu'un "coût" (auquel on se "vend"). Le tout en une transaction qui se veut de plus en plus optimisée, c'est à dire déshumanisée. Exit l'échange "citoyen".

    Et je pense que c'est précisément cette fraternité perdue, une fraternité directe, que les GJ redécouvrent en ce moment.
    Ce que je lis, vois ou entends sont des partages d'expériences de vie, d'analyses plus ou moins déployées (et très marginalement "nauséabonde", encore que le terme reste à mieux définir), d'informations partagées, d'appels à soutien entendus, de propositions débattues, d'organisation du quotidien par des collectifs qui se forment et se reforment au gré des disponibilités des uns et des opportunités des autres, sur les réseaux, dans la rue.
    Les gens se rencontrent, se (re)découvrent et coopèrent librement, sans jamais une question ou remarque sur l'origine, la condition, la religion ou autre, bref fraternellement.
    Et là, magie : le pouvoir de la multitude organisée opère :)

    et du pouvoir naît l'espoir.
    L'espoir que cette vivacité retrouvée déverrouille des institutions technocratiques dont on sent bien qu'elles n'ont plus trop pour priorité les intérêts du plus grand nombre, et ce depuis longtemps malgré les "alternances" du pouvoir (d'où le référendum d'initiative populaire : pouvoir par le peuple, ou mieux, les assemblées populaires permanentes qui fleurissent un peu partout, refusant les intermédiations corruptrices).
    L'espoir d'infléchir notre trajectoire folle vers la décimation, par les effondrements systémiques (climatiques, financiers/monétaires, etc) que l'on voit poindre (notamment par la réduction des inégalités, cf. l'ISF par exemple).
    Bref, l'espoir qu'une communauté bienveillante et fraternelle puisse déplacer des montagnes :)

    et tout ça, ça me plait bien :)

    j'espère que la marche pour le climat de samedi sera l'occasion de nouvelles fraternisations bienfaisantes entre les GJ et les plus soucieux des graves enjeux environnementaux. Ces derniers rêvent d'ailleurs que cette force des GJ puisse infléchir notre trajectoire. Je l'espère aussi, car nous n'aurons sans doute que peu (voire plus) d'occasions d'y parvenir.

    pour que l'espoir renaisse !

    des bises !

  • #14

    LE XIAO LONG (jeudi, 06 décembre 2018 08:50)

    Salut Cyril ;)

    Mon coup de gueule fait naturellement suite aux blocages, aux violences, à tous les aspects négatifs de ce mouvement. Qu'il y ait des aspects positifs tels que la Fraternité dont tu parles, je m'en réjouis. Il faut simplement espérer qu'elle ne soit pas éphémère.

    Ce qui m'énerve le plus dans les revendications c'est le rejet de la responsabilité sur les autres et le plus souvent sur l'Etat. C'est inadmissible !

    Prends par exemple une famille endettée, voire une famille surendettée (rien que le terme surendetté est hallucinant !). A qui la faute ? A l'Etat ? A la banque ou l'organisme de crédit ? Heu... on n'oblige personne à s'endetter ! Idem pour les micro-crédits dont je parle souvent, ces fameux abonnements.

    Ce qui m'inquiète justement est que dans le discours on ne parle pas de changer ses habitudes de consommation mais d'avoir plus de pouvoir d'achat ! C'est triste !

    Le chauffage revient cher mais tant que les finances le permettent, les maisons sont surchauffées en période de froid. L'insouciance de la veille fait mal aux dents le lendemain !

    Dans la vie, il y a des périodes fastes et des périodes plus difficiles. Il faut savoir accepter les périodes sombres pour apprécier les choses simples que l'on pensait acquises.

  • #15

    Michel (samedi, 08 décembre 2018 20:29)

    Les foulards rouges disent stop aux gilets jaunes avec des fleurs blanches. Où est le courage est limpide :
    Défiler tête nue.
    o pratiquer l'intimidation et la signature obligatoire et pour ceratins la casse cagoulée.

  • #16

    Rlb (samedi, 08 décembre 2018 21:34)

    Les gilets jaunes sont agressifs mécontents de leurs conditions.gilets jaunes vous n êtes pas le peuple vos conditions de vie c est vous qui vous les créer.vous jalousez .en majeur partie vous ne payer pas d impôts vous profitez du système français vous avez toutes les dernières technologies
    Poser vous les bonnes questions remettez vous en cause demander vous pourquoi vous en êtes financièrement arrivez là. Tout le monde peut étudier en France s investir professionnellement.arretez de reporter sur autrui et faites chacun votre introspection et arrêtez de faire chier ceux qui bossent qui payent et surtout ceux qui n attendent pas la guele ouverte .pour la majeur partie d entre vous vous êtes acteur de votre existence assumez vous

  • #17

    Yann (dimanche, 09 décembre 2018 20:45)

    Complètement d'accord, les gilets jaunes sont minoritaires, ils ne représentent en aucun cas le peuple français, je suis un petit auto entrepreneur et je gagne l'équivalent d'un smic, je ne me plains pas, j'évite par exemple de me payer le dernier IPhone ! et quand il le faut je prends une seconde activité pour améliorer l'ordinaire, gilets jaunes arrêtez de nous faire chier et bougez vous le cul, si votre emploi ne vous plait pas ou si vous faites trop de kilomètres et bien trouvez un autre emploi, il y'a du travail dans ce pays !!!
    Autre chose, j'ai entendu de nombreux gilets jaunes dire que les migrants étaient mieux traités qu'eux, et bien prenez leur place, ils prendront la votre !!!
    et un conseil ne me bloquez pas, je passerai quand même !

  • #18

    Sophie (lundi, 10 décembre 2018 21:04)

    Entièrement d’accord
    Je n’en peux plus de ce mouvement et de ces quidams qui se gargarisent de dire n’importe quoi sous prétexte d’être mis à la une.
    Leurs réactions suite à l’intervention de Macron étaient connues d’avance. Ça aurait été trop triste de quitter déjà leur rond point et ces petits moments de rencontres qui leur donnent de nouvelles relations sociales, tellement sympathiques. Entre temps les extrêmes se régalent et on n’en voit pas le bout.

  • #19

    Demaison (mardi, 11 décembre 2018 21:05)

    Je suis complètement d'accord avec toi... trop facile de rejeter sur les autres la responsabilité. Chacun ses responsabilités, consommer, c'est voter ! Alors Si le made in china est moins cher ne pas se plaindre de payer des chômeurs pour rester chez eux. On est pas tous pauvres... enfants gâtés que nous sommes.

  • #20

    LE XIAO LONG (jeudi, 13 décembre 2018 11:12)

    Miche, Rlb, Yann, Sophie et Demaison, merci pour vos commentaires.

    Il est certain qu'à force de monopoliser l'attention sur le discours des Gilets Jaunes, il est difficile d'entendre la voix de ceux qui critiquent ce mouvement en pointant du doigt les absurdités mélangées à des revendications qui peuvent être légitimes.

    J'espère sincèrement que le dialogue va naître car il est inadmissible qu'une minorité de personnes bloque l'économie d'un pays.

  • #21

    Jardinaux GOLO (vendredi, 14 décembre 2018 04:23)

    Salut Le Xiao Long ,

    De passage , déjà pour te dire bonjour !! En espérant que tout va bien de ton côté !!

    Cela me rappelle un sketch de Gustave PARKING ... Pourquoi pas une carte d'identité à grattage , à 18 ans tu découvres ta nationalité , cela permettrait d'ouvrir les yeux sur les conditions de vies ailleurs ... le caviar n'est pas meilleur quand on le mange à la louche !!

    Je comprend largement ta réaction , mais peut-on apprendre la sobriété , dans une société où la définition de l'égoïsme ... "Un égoïste c'est quelqu'un qui ne pense pas à moi"

    Je te souhaite une année 2019 au top , au jardin / dans les toiles et la famille ainsi que les animaux ;))
    @ bientôt !!
    Roland

  • #22

    LE XIAO LONG (vendredi, 14 décembre 2018 09:40)

    Salut Roland :)

    Heureux d'avoir de tes nouvelles et de lire ces pointes d'humour qui font du bien !

    Beaucoup de travail en ce moment sur le terrain ! L'automne et l'hiver sont des saisons très actives en Agriculture Naturelle.

    A + ;)