Agriculture Naturelle, rizière pluviale, riz Duborskian

agriculture naturelle, rizière pluviale, riz duborskian, masanobu fukuoka, culture sèche

Voici la première partie de la création d'une rizière pluviale, c'est-à-dire, une rizière non inondée.

 

C'est sur cette petite parcelle que je sèmerai bientôt le riz Duborskian.

 Bonne lecture !

Agriculture Naturelle : création de la parcelle de la future rizière en culture sèche

agriculture naturelle, masanobu fukuoka, riz duborskian, rizière pluviale, culture sèche
Parcelle de la future rizière pluviale - agriculture naturelle

Comme je n'arrose jamais dans le potager, j'ai décidé de créer une petite parcelle dédiée à une rizière pluviale, c'est-à-dire, en culture sèche.

 

J'ai donc commencé par défricher une partie du potager sur un endroit non cultivé.

 

La butte qui se trouve en bas de la nouvelle parcelle est simplement constituée de l'ensemble du désherbage, système racinaire compris.

 

Les zones d'un vert tendre situées au dessus de la future rizière sont des parcelles où poussent actuellement des céréales, dont du blé rouge de Bordeaux.

rizière pluviale, culture sèche, agriculture naturelle, fukuoka
Future rizière en culture sèche sur terrain en pente - Agriculture Naturelle

Voici une autre photo de la future rizière pluviale (rizière non inondée).

 

Vous pouvez constater que le terrain est en pente. C'est pour cela que j'ai constitué une butte à l'extrémité basse de la parcelle et non dans le but de créer une butte comme il est coutume de le faire en permaculture, même sur un terrain plat.

 

En Agriculture Naturelle, chaque action a une raison d'être et dans le cas contraire, elle est rayée de la liste des activités : il n'y a pas de place pour l'action inutile.

Fossé (appelé swale en permaculture)

fossé, swale, butte, agriculture naturelle, masanobu fukuoka
Fossé et butte - agriculture naturelle

Naturellement, si le terrain était plat, je ne m'amuserais pas à creuser un fossé.

 

En cas de pluie, l'eau stagnera dans le fossé et sera diffusée lentement à la butte et à la parcelle que je créerai en dessous de celle-ci.

 

Cette technique n'est ni une invention de la permaculture, ni une création de l'Agriculture Naturelle.

 

Comme le remarquait justement Masanobu Fukuoka, cette technique de fossé et butte existe dans le monde agricole dès que celui-ce est confronté à un terrain en pente. L'irrigation de cultures à flanc de montagne en Chine en est un bon exemple.

Semis sur la butte et paillage de cette dernière

agriculture naturelle, paillage, masanobu fukuoka, semis, butte
Semis sur butte et paillage

Avant même de m'intéresser à la rizière, j'ai semé tout de suite sur la butte une fois constituée.

 

Pourquoi ? Contrairement à la parcelle qui accueillera la rizière, la terre de la butte a été travaillée. Comme j'ai fait attention aux différentes couches de terre (aérobie, anaérobie), il est inutile d'attendre pour semer. J'ai semé des tournesols, des amarantes golden et tête d'éléphant.

 

Je pars du principe qu'une terre mis à nue doit être semée tout de suite puis paillée. Si on la laisse ne serait-ce que quelques jours au soleil, elle perdra une grande partie de son humidité.

 

Ce soir ou demain matin, je confectionnerai les boulettes d'argile qui contiendront les grains de riz Duborskian. Dès que les boulettes seront sèches, j'irai travailler légèrement la petite rizière sur 5 cm de profondeur, pas plus, à l'aide d'une binette.

 

Ce léger travail de la terre est fait pour accueillir les boulettes d'argile afin que ces dernières ne roulent pas jusqu'au fossé lorsque je les jetterai à terre.

 

Dans le prochain article, je vous montrerai la réalisation des boulettes d'argile avec les grains de riz et l'ensemencement direct de la rizière.

LE Xiao Long

樂小龍

Le sceau chinois de l'artiste peintre LE Xiao Long sur lequel est écrit 樂小龍 qui en Chinois veut dire joyeux petit dragon.

Écrire commentaire

Commentaires : 0