Vignette Crit'air : une absurdité de plus !

aronde, voiture de collection, vignette crit'air, anti pollution

 L'idée de créer une vignette "anti-pollution" n'est pas une mauvaise idée en soi, mais son application sur le terrain est d'une absurdité totale.

 

Je vais vous démontrer qu'il est possible d'être plus polluant avec sa voiture tout en restant dans le domaine légal, alors qu'on pourrait être moins polluant en tombant dans l'illégalité !

Bonne lecture !

Comment polluer plus en toute légalité !

aronde, vieille voiture, voiture de collection, pollution, vignette, crit'air
Aronde de 1958

Hier, un ami m'a dit :

 

"Tu vas être emmerdé avec la vignette Crit'air ! Tes voitures sont vielles !"

 

Effectivement, la voiture que j'utilise le plus souvent, bien qu'elle soit la plus jeune de celles dont je dispose, date de 1990.

 

Je suis donc, selon les critères de la nouvelle vignette, considéré comme un pollueur dégueulasse. Cela fait un peu tache lorsqu'on travaille en Agriculture Naturelle, n'est-pas ? Mais j'assume.

 

Je ne peux, ni ne veux, changer de voiture car, malgré ses 27 ans, elle est pratiquement neuve. Je ne suis pas un grand consommateur de kilomètres et conscient de la pollution bien avant que nos dirigeants ne s'intéressent au problème. J'ai toujours fait en sorte d'utiliser une voiture le moins possible.

 

Or, si un pic de pollution arrivait dans notre région, la Gironde, il me serait interdit de conduire cette voiture considérée comme polluante. Aucun problème, j'ai la solution !

 

J'ai une autre voiture, encore plus vieille, datant de 1958. Naturellement, je ne l'utilise que très rarement car il s'agit d'un voiture de collection. Par contre, si d'un côté on m'interdit d'utiliser ma voiture la plus récente (1990) en cas de pic de pollution, la loi m'autorise de sortir avec mon vieux tacot beaucoup plus polluant !

 

Effectivement, une voiture de collection n'est pas soumise à la vignette Crit'air.

 

Je suis donc face à un dilemme : polluer moins et risquer de récolter une amende ou polluer plus en toute légalité !

 

C'est vrai qu'il y a un certain plaisir à faire de grands sourires aux gendarmes lorsqu'on conduit sans ceinture de sécurité en toute légalité, là aussi. Dans les années 50, les voitures n'en étaient pas équipées. L'airbag, sur ce genre de voiture, est le pare-brise d'où l'extrême prudence des conducteurs de ces vieux modèles.

 

Vous pouvez trouver des voitures de collection à des prix très abordables, beaucoup moins chères qu'une voiture récente d'occasion avec énormément de kilomètres au compteur. Par contre, évitez les 2CV Citroën car les prix sont vraiment trop élevés, entre de 3000 à 10000 Euros.

 

Si vous possédez plusieurs voitures et que l'une d'entre elles a au moins 30 ans, vous pouvez la passer en voiture de collection. Il suffit de faire un changement de carte grise à la préfecture. L'assurance d'une voiture de collection a un coût dérisoire.

 

Si comme moi, vous ne pouvez acheter une voiture neuve et que vos voitures sont considérées comme polluantes, l'option voiture de collection vous permettra de pouvoir vous déplacer en cas de pic de pollution sans être inquiétés.

 

Notez que pour pouvoir assurer une voiture de collection, il vous faudra prouver que vous possédez une autre voiture qui, elle, ne sera pas une voiture de collection car les vieux tacots n'ont pas pour but d'être utilisés comme voitures de tous les jours.

 

Pour en revenir à cette vignette Crit'air, je trouve que nous arrivons au summum de l'injustice et de l'absurdité.

 

Ceux qui seront les plus pénalisés en cas de pic de pollution seront les plus pauvres d'entre nous. Ils auront à choisir entre ne pas aller travailler, payer une amende ou s'endetter. C'est tout simplement dégueulasse.

 

De plus, certaines voitures d'avant 1997 polluent moins que certaines voitures plus récentes qui auront le droit à la vignette. Effectivement, si votre voiture a 20 ans ou plus, vous n'aurez pas accès à la vignette Crit'air car la loi considère que ces voitures sont hyper polluantes, exception faite des voitures de collection !

 

Ne vous inquiétez pas, nos dirigeants ont la solution : la voiture non polluante ! Heu... comment dire... la voiture non polluante n'existe pas !

 

Cette voiture "non polluante" serait la voiture électrique. Ben voyons ! Il s'agit donc d'une voiture non polluante qui fonctionne, chez nous, à 70% grâce à l'énergie nucléaire. C'est bien connu, l'énergie nucléaire ne pollue pas ! Il serait temps que l'on arrête de nous prendre que pour des abrutis.

 

Allez, soyons grands seigneurs, ne parlons pas du nucléaire. Parlons des batteries des voitures électriques et surtout de leur recyclage. Actuellement, si l'on souhaitait recycler 100% d'une batterie d'une voiture électrique, le coût du recyclage serait équivalent au prix d'une batterie neuve ! Les prévisions sur le prix d'une batterie serait à terme compris aux alentours de 14 à 20% du prix de la voiture dans les années qui viennent. On en est encore loin.

 

Pire encore ! De quoi est composé la batterie d'une voiture électrique "non polluante" ? Intéressez-vous au lithium et à son extraction et vous comprendrez !

 

Ne trouvez-vous pas étrange que Ségolène Royal qui nous bassine avec la voiture électrique ne nous parle pas du lithium ? Que je suis stupide, je pensais qu'elle s'intéressait à notre environnement ! Pourquoi ne parle-t-elle pas des sels déversés qui généreront la mort des terres et apporteront la sécheresse ? Pourquoi ne mentionne-t-elle pas les espèces animales qui disparaîtront à cause de l'extraction du lithium ? Pourquoi ? Mais c'est simple de comprendre pourquoi ! La voiture électrique n'est pas polluante... 

 

Allez sur Internet et cherchez où sont situées les mines de lithium dans le monde. Vous comprendrez pourquoi notre cher Président, François Hollande, a boudé le premier tour du vote des primaires. Pour ceux qui ne suivent pas l'actualité présidentielle, il était au Chili.

 

Notez au passage que le Chili subit une sécheresse importante actuellement et que ce pays, à 80% montagneux, a été récemment sous les feux de l'actualité à cause de l'immense incendie de  Valparaiso. Ces dernières années, les incendies ont ravagé ce pays et je puis vous assurer que des hectares de forêt qui partent en fumée polluent beaucoup plus que votre vieille voiture. Or, comme je vous le précisais un peu plus haut, l'activité minière est un des facteurs de cette sécheresse.

 

La voiture zéro pollution m'a toujours laissé rêveur. La seule voiture digne de ce nom serait une voiture en bois et à pédale ! Effectivement, seule l'absence d'un moteur fonctionnant au pétrole diffère la voiture électrique de la voiture à essence. L'ensemble des autres composants sont identiques et nécessitent pétrole et minerais.

 

En résumé, la voiture électrique est l'acceptation de polluer ailleurs que chez nous et de différer la pollution dans le temps et l'espace.

 

Pourquoi ne nous posons-nous pas les bonnes questions ? A quoi nous sert notre véhicule ? Essentiellement à aller au travail ou pour faire nos courses. Or, concernant le travail, les progrès techniques liés à l'informatique devraient permettre une explosion du télétravail. Pourquoi n'est-ce pas le cas ?

 

Concernant nos courses, les grandes surfaces sont responsables de la disparition de certains commerces de proximité. Est-ce normal ?

 

J'habite une petite ville rurale où il n'y a aucun commerce ! Seule une boulangère vient livrer du pain à domicile et c'est tout. Les habitants de Baron (33750) doivent donc utiliser leurs voitures pour avoir accès à l'alimentation. La ville la plus proche est Créon et, heureusement, il s'agit d'une commune très dynamique concernant les commerces de proximité, les pharmacies, les dentistes, les médecins etc.

 

Par contre, on y trouve aussi une grande surface en périphérie qui pratique un cassage de prix systématique en fonction de l'activité des commerces de proximité. Un magasin bio ouvre ses portes, le rayon bio de cette grande surface augmente en superficie. Une boutique d'ordinateurs et de services informatiques s'installe, la réponse de la grande surface ne se fait pas attendre !

 

Il s'agit là d'une guerre sans pitié qui crée la dépendance croissante à la voiture.

 

Et j'insiste sur cette dépendance en milieu rural car il s'agit là d'un problème grave. Je pense notamment aux anciens qui, malgré leur âge avancé, ne peuvent pas faire autrement que de conduire leur voiture car dans le cas contraire, l'abandon de la conduite serait synonyme de perte d'autonomie.

 

Finalement, ce petit article sur la vignette Crit'air nous a emmenés bien loin, du Chili à la campagne française. Et comme conclusion, je vous invite à méditer ce qu'un médecin à dit à ma maman qui habite en milieu rural : "Ne vous arrêtez jamais de conduire ! Sinon, c'est la fin."

 

LE Xiao Long

樂小龍

Le sceau chinois de l'artiste peintre LE Xiao Long sur lequel est écrit 樂小龍 qui en Chinois veut dire joyeux petit dragon.

Écrire commentaire

Commentaires : 0