Grippe aviaire : quelques réflexions

grippe aviaire, élevage, oiseaux migrateurs, sud ouest

 Aujourd'hui dans le Sud Ouest, un nombre important de canards d'élevage vont être euthanasiés suite à la découverte de foyers de grippe aviaire.

 

Les oiseaux migrateurs sont pointés du doigt. Comme il est facile de trouver un bouc émissaire dans le monde sauvage sans remettre en question l'activité humaine.

Bonne lecture !

Ode à l'hiver et au printemps : le vol migratoire

grippe aviaire, sud ouest, vol migratoire, oiseaux migrateurs
Cette poule n'est ni morte, ni malade. Wolverine est simplement en train de prendre un bain de soleil.

Comment ne pas se sentir lié à la Nature lorsque nous avons la chance de vivre en dessous d'un couloir migratoire ?

 

Ce spectacle bisannuel qui annonce le rythme des saisons m'emplit de joie à chaque passage qui anime les cieux de sons et de formes mouvantes.

 

Ces artistes volants qui habillent le ciel nous saisissent au plus profond de nous-même et nous plonge dans l'histoire de l'humanité jusqu'au fin fond de la préhistoire.

 

 

Bien que chaque année cette revue accueille de nouveaux participants, ce ballet aérien nous leurre par son éternel recommencement. Le mélodie des oiseaux est toujours la même mais ses interprètes sont toujours différents. La vie est nous offre ces moments d'éternité qui ne sont qu'éphémères.

 

Boucs émissaires volants : les oiseaux migrateurs et grippe aviaire

Une poule prenant un bain de soleil, grippe aviaire, oiseaux migrateurs
Wolverine profite des rayons du soleil pour se reposer près d'une taupinière.

Sensible à leur passage éthéré, je n'en ai pas moins les pieds sur terre. Ces voyageurs qui me préviennent quand rentrer le bois et quand semer sont pointés du doigt par nos décideurs et les Media.

 

Voilà la cause de la grippe aviaire, nous dit-on. Ils transportent le virus et nous subissons cette Nature qui une fois de plus s'oppose à notre Culture.

 

Essayons d'être sincère. Combien d'oiseaux migrateurs morts avons nous trouvés actuellement le long des couloirs migratoires ? Chez moi, je n'en ai trouvé aucun.

 

Ne serait-il pas temps de se poser enfin les bonnes questions. N'y a-t-il pas de corrélations entre la grippe aviaire et l'élevage intensif ? Et cette question ne se limite pas à l'élevage de canards mais bien à l'ensemble de la filière bovine, porcine etc.

 

D'où vient ce virus transporté par les oiseaux migrateurs ? En partie devrais-je dire ! Car le vecteur de propagation n'est-il pas plus important via la filière des transports voire même de l'alimentation que par les oiseaux sauvages ?

 

Je suis persuadé que ces milliers de canetons et canards qui seront exterminés aujourd'hui dans ma région est dû à notre faute, à cette frénésie de toujours vouloir produire de manière intensive sans se soucier des répercutions sanitaires, sans admettre que toutes les filières de vie sont liées.

 

Il n'existe pas de producteurs de canards. Même le plus immonde des zoophiles en serait incapable. Il faut alors s'intéresser à cette filière d'aide à la procréation que forment les éleveurs. Comment sont-ils élevés ? Quelles sont les souches actuelles de ces palmipèdes, d'où viennent-ils ?

 

Loin de moi l'idée de remettre en cause la consommation carnée, l'élevage et l'agriculture sont liés. Par contre, il serait temps de repenser l'élevage et de mettre un terme à l'élevage intensif.

  

J'ai hâte de revoir les oiseaux migrateurs passer au dessus de notre maison. Il sera temps alors de jeter les boulettes d'argile contenant des graines de fleurs, de légumes, d'arbustes et d'arbres.

 

LE Xiao Long

樂小龍

Le sceau chinois de l'artiste peintre LE Xiao Long sur lequel est écrit 樂小龍 qui en Chinois veut dire joyeux petit dragon.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Mathias (vendredi, 06 janvier 2017 10:28)

    Patrick,
    Je suis à 100% avec toi.
    Et j'adore voir les migrateurs.
    Bonne année au fait avec Amour, passion et nature.

  • #2

    LE Xiao Long (vendredi, 06 janvier 2017 11:27)

    Merci Mathias ! L'année 2017 sera une belle année pleine de fleurs, de légumes et de fruits. Malgré le gel, le printemps se prépare déjà ici.

    Je suis émerveillé par le pouvoir de la Nature dès que nous la respectons.